• Pirates des Caraïbes : Jusqu'au bout du monde

    Pirates des Caraïbes : Jusqu'au bout du monde



    Fiche technique :
    Titre original : Pirates of the Caribbean : At World's End
    Titre français : Pirates des Caraïbes : Jusqu'au bout du monde
    Réalisation : Gore Verbinski
    Scénario : Terry Rossio, Ted Elliott
    Producteur : Jerry Bruckheimer
    Dates de sortie au cinéma en France : 23 mai 2007
    Budget : 200.000.000 $
    Durée : 2h48
    Pays d'origine : États-Unis
    Sortie du DVD en France : 21 octobre 2009
    Prix du DVD : 13 euros

    Personnages principaux :
    Johnny Depp: Jack Sparrow
    Orlando Bloom: William Turner
    Keira Knightley: Elizabeth Swann
    Geoffrey Rush: Hector Barbossa
    Naomie Harris: Tia Dalma / Calypso
    Tom Hollander: Cutler Beckett
    Bill Nighy: Davy Jones
    Stellan Skarsgård: Bill Turner
    Jack Davenport: James Norrington
    Kevin McNally: Joshamee Gibbs

    Résumé :
    L'âge d'or de la piraterie touche à sa fin. Même le terrifiant Hollandais Volant et son capitaine Davy Jones son commandé par Lord Cutler Beckett. Will Turner, Elizabeth Swann et le capitaine Barbossa n'ont qu'une seule chance de résister à Beckett et à son armada destructrice.
    En effet, les pirates des sept mers vont tenter de libérer la déesse Calypso. Pour cela il faut réunir la confrérie des pirates, et c'est là que le problème se pose : Jack Sparrow et son navire, le mystérieux et sinistre Black Pearl sont dans l'antre de Davy Jones, et c'est pour cela que ses amis viennent le libérer...

    Mon avis :
    On reprend là où nous avions été laissé à la fin du volet 2. Notre bande d'amis est prêt à risquer sa vie pour sauver Jack afin de sauver le monde de la cupidité des hommes. Toujours aussi sombre et entrainant que le volet 2, on ne ce lasse pas de cette bande de pirate qui continue de nous faire découvrir leur monde sombre et dangereux, à leur façon.

    Le scénario est toujours aussi bien ficelé. Une bande son très agréable même s'il est vrai qu'à côté de la voix, il est un peu trop fort. l'équilibre entre l'action et les passage tranquille sont fortement maîtrisé dans l'opus.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :