• Me soutenir

     

    Comme la plupart des façons de me lire est gratuit, je vous propose de m’aider financièrement.

    Même 0,10 euros suffiront, le geste compte plus que la somme offerte.

     

    En réalité, je ne m’attends pas vraiment à avoir un seul soutient de toute façon, mais je vous le propose tout de même au cas où il y aurait des gens un peu sensible à mes histoires et qui voudraient m’aider.

    Après je n’oblige bien évidemment personne, si vous ne voulez pas, c’est comme vous voulez. J’écris avant tout pour être lut, donc si ça ne se fera que sur fichier informatique, tant pis.

     

    Certain vont sans doute se demander de ce que je vais faire de cette aide financière ?

    Comme vous vous en doutez, je ne suis pas Crésus, sinon je ne demanderai rien.

    Déjà pour commencer ça m’aidera à donner un petit quelque chose à Frédérique qui me relit encore une fois et me corrige dans le but d'avoir un texte plus que correct. Elle travaille super bien et vite en plus, donc mérite évidemment quelque chose en retour pour ses idées d'amélioration du texte et sa correction.

    Ensuite, ça me permettra de pouvoir financier le roman en version livre. Même si je le ferai de toute façon, votre aide me permettra de réaliser la version papier plus rapidement.

     

    Après, si vous ne voulez pas faire de don vous pouvez m’aider en achetant l’une de mes œuvres se trouvant dans la boutique

     

    Sinon je tiens à dire, Mille merci à ceux ou celle qui m’offriront un don. Je sais que vous serez que peu nombreux. Votre geste me fera plus que plaisir et m’aidera bien plus que vous ne l’imaginez.

    Je tiens déjà à remercier les deux personnes qui m'ont offert quelque chose. Même si ce n'est que deux, trois euros, n'imaginé même pas le bien que ça m'a fait. Le fait d'avoir reçut quelque chose me fait penser que mes textes vous ont fortement plus et me pousse à continuer. Mille merci pour votre soutient.

     

    Pour ceux qui veulent m’offrit un don

    Vous n’êtes pas obligé d’avoir un compte paypal pour donner un don. Sur le côté gauche il y a possibilité de le faire avec la carte de crédit (je précise, car beaucoup pense qu’il faut obligatoirement avoir un compte paypal pour payer.)

    Cliquez sur l’image ci-dessous pour avoir accès à la page « DON »

     

     

     

     

    Pour ceux et celles qui ne peuvent pas me soutenir financièrement, mais désire tout de même me soutenir...

    Vous pouvez m'aider en fessant connaitre sur les sites sur les blogs, forums, ou autres plateformes. Cela permettra à d'autres personnes qui ne connaîssent pas forcément "Romances" de pouvoir découvrir mes écrits.

    Sinon vous pouvez également m'aider en donnant vos avis sur le site.

    Merci à tous ceux et celles qui m'aideront d'une quelconque façon.


    votre commentaire
  • Maison d'auto-Edition

     

    On m'a demandé si je pouvais faire une liste des maisons d'éditions qui étaient fiables et d'autre non.

    Je tiens juste à dire que c'est quelque chose d'impossible à faire pour une bonne raison : on est tous différent!

    Une personne se sentira bien avec une maison d'édition et une autre non, donc pour la même maison d'édition il peut y avoir à la fois un avis favorable et un avis défavorable.

    C'est pour cela que certain auteurs restent fidéle à une maison d'édition, car ils se sentent en confiance avec ce dernier, alors que d'autre change tout le temps, quelque soit le mode de contrat, car il n'est jamais satisfait de la maison d'édition et espère trouvez l'herbe plus verte ailleurs.

    Par exemple, je connais des maisons d'éditions aussi bien à compte d'auteur qu'à compte d'édition qui sont fiables et inversement pour les deux types de contrats. Toutefois, dire après s'ils sont fiables ou non reste mon point de vue et je ne tiens pas à infuencer qui que ce soit. Si vous voulez aussi faire un essais, faites le. Après, vous pouvez toujours me demander mon avis avant de vous lancer, si je connais la maison d'édition.

    Donc je suis désole, mais je ne ferais pas de liste de maison d'édition.

    ________________________________________

    TOUTEFOIS, l'auto-édition est différentes.

    C'est quelque chose que l'on fait soit-même, soit pour le vendre, soit pour soit. Pour en faire un seul et unique exemplaire ou bien alors, plusieurs.

    La seule chose qui peut faire décider quelqu'un du choix de la maison d'auto-édition c'est ce que ce dernier propose ainsi que le prix qu'il demande pour ses services.

    Une liste comme ça peut-être utile à tout ceux qui veut simplement satisfaire son envie de voir son oeuvre en version papier (même à moi ^_^)

     

    Voici donc la liste de ces maisons d'éditions.

    ( si vous connaissez vous aussi une maison d'auto-édition qui n'est pas dans cette liste, vous pouvez me laisser l'adresse via com afin que je puisse le rajouter)

     

     

    Un grand nombre de maisons d'auto-édition font des articles sur vos droits d'auteurs ou autres très intérressant à lire, je vous conseille de jeter un coup d'oeil sur tout leur contenue...

    Certain d'entre eux affiche déjà leur prix, d'autre font faire un devis personnalisé que vous devez valider.

    ATTENTION : une maison d'auto-édition ne fait aucun contract et laisse les droits d'auteurs à l'auteur, si ce n'est pas le cas, c'est que c'est une maison d'édition à compte d'auteur. Faites attention. Il se peut que suite à un manque d'information des sites (ils ne signalent tous pas tout) j'ai pu mettre en auto édition des éditions à compte d'auteur sans le vouloir alors faite attention.

     

    Les Editions Jet d'encre Le plus complet dans ses choix. Il speuvent aller jusqu'à vous écrire votre texte.

    Edition Je publie Auto-édition qui propose également de faire un E-book payant

    Autre talents.fr

    Les auteur libre

    Lulu.com Le plus connue de tous. Peut crée un livre et E-book payant

    Unibook

    Fastedit

    Edifree

    Youscribe

    Edilivre Seul auto édition un peu particulier. Il fonctionne comme une maison d'édition à compte d'édition, mais ne fait pas la promotion de votre livre. C'est à la fois une maison d'édition et une auto-édition. C'est en fait un peu bizarre comme me l'on expliqué certain auteurs qui travaillent avec eux.


    Inlibroveritas Très simple d'utilisation. Permet également de crée un E-Book par contre qui se télécharge gratuitement.

    Copy-média

    Imprimer mon livre Auto-édition qui propose également des concours avec prix

    Le publieur Permet l'auto-édition. la création d'E-Book qui se télécharge gratuitent par après. permet l'aide à la création de petite maison d'édition.

    Mon livre en ligne

    Editer livre Fonctionne un peu comme une maison d'édition à compte d'auteur sans en être une (enfin faut vérifier personne m'a dit qu'il y avait un contrat avec eux)

    BOD Propose plein de service à des prix très intéressant. Auto-édition très jeune à voir....(Attention, seul la solution FUN est de l'auto édition, sinon c'est sous contrat de 5 ans pour les autres formules)

    Ilv Edition propose pas trop cher


    2 commentaires
  • Ecrire,

    une passion avant tout!

     

    Je voudrais vous parler un peu de mes passions que je partage avec vous, gratuitement, sur ce site.

    Pourquoi cette passion pour l’écriture, le dessin, le graphisme en tout genre ?  Parce que ce sont les seuls moyens que j’ai trouvés pour pouvoir partager mon univers avec les autres personnes. Je suis quelqu’un qui déborde d’imagination. Il me suffit d’un thème pour que je puisse immédiatement vous inventer, à partir de celui-ci, une histoire entière.

    Quels que soient les moyens mis en œuvre, texte, dessin, vidéo, graphisme, ou encore création manuelle, ils me permettent de vous faire partager mon monde de rêve.

    Comment j’arrive à avoir une telle imagination ? Je ne sais pas du tout. Toutefois, il m’arrive de trouver un peu d’inspiration après avoir visionné un film ou après la lecture d’un roman. En ce qui me concerne, c’est quelque chose de facile et de tout à fait naturel de créer un monde, une histoire, à partir de rien.

    Ce site est là pour vous permettre de visualiser, de lire mon monde imaginaire. Je le fais gratuitement, car c’est une véritable passion. Je ne cherche à en tirer aucune gloire en les présentant sur ce site, loin de là. Je veux juste faire découvrir ou partager ma passion avec les autres. Avec ceux qui aiment lire et découvrir des nouveautés. Après, on aime ou on n’aime pas, j'accepte cela ; tout le monde ayant ses propres opinions,  vous avez le droit de vous exprimer, je ne supprimerai jamais aucun commentaire, même s'il dit que je suis incompétente dans tel ou tel domaine, vous avez le droit de le penser (on est après tout dans un pays libre). La seule chose que je souhaite, c'est qu'on respecte mon imagination et mon travail ! Vous voulez qu'on vous respecte, alors avant toute chose, respectez les autres !

    Même si c'est une passion, elle prend du temps, que ce soit pour dessiner,  peindre, prendre de belles photos, écrire un article, ou un poème, ou encore, le plus gros de mes travaux, écrire un roman.

     

    Je sais que beaucoup vont me dire que ce serait bien de me faire publier, mais je n’en ferai rien, car après avoir tenté la publication d’un premier roman, j’ai pu constater que les maisons d’édition ( que ce soit aussi bien à compte d’édition qu’à compte d’auteur), ne sont en aucun cas sur la même longueur d’onde que moi. J'ai beaucoup de mal à être à l'aise avec ça, je n'aime pas être soumit à un contrat, j'aime trop ma liberté de mouvement sur mes oeuvres pour en retenter de publier une autre oeuvre. À la place, je vous propose mes productions gratuitement sur mon site, en téléchargement, ou bien en livre que j’auto-publierai pour ceux qui désireraient l’avoir chez eux.

     

    C’est parce que je fais ça réellement par passion que je le propose de cette façon.

     

    Je ne peux que souhaiter une seule chose, que vous aussi, vous ayez une passion, et que vous sachiez la partager comme moi-même je la partage, avec le cœur. Ecoutez les avis des autres, afin d’apprendre encore et encore, pour être toujours plus passionnés par ce que vous faites, et également un peu meilleur chaque jour.


    2 commentaires
  • Droit d'auteur et Copyright

     

    Je poste cet article à titre d'information!

    Le centre de copyright où je suis m'a soigneusement invité à signaler la note de copyright sur chaque article afin de le signaler. Qu'il vaut mieux le faire plusieurs fois afin d'éviter le copiage sans autorisation et se protèger au maximun du vol.

    Si vous voulez copier, DEMANDER! C'est rien de compliqué.... (sauf peut être pour certain.)

     

    Voici un petit rappel des droits en France. Je mets cette article pour que les gens sachent ce qu'ils ont le droit et ce qu'ils m'ont pas le droit de faire.

    _______________________________________________________

    Droit d’auteur

    Tout texte présent est soumis à des droits d’auteur (définition ci-dessous pour ceux qui ne savent pas ce que cela signifie) de ce fait, tous les textes (romans, nouvelles, poèmes …), personnages, lieux, histoires et auteurs sont la propriété d’Eroïne Devalda (sauf indication).

    Il est interdit à toute reproduction, copie ou plagia sans autorisation au préalable de l’auteur ! Faute de quoi, l’auteur sera en droit de porter plainte contre les personnes ayant volé l’œuvre.

    ------------------------------

    Rappel

    Sont cités toutes les sections ayant des droits d'auteurs et où il faut une autorisation pour copier. Si une section 'est pas cité c'est qu'elle est libre de droit. Un rappel via un article est remit sur chacune d'elle dans "Avant de continuer".

    Eroïne Devalda , La galerie, Information, Receuil de poème, Nouvelle du cimetière, Star Wars, la perle de vie, Harry Potter et la princesse des sorciers, Les enfants du mal, Jojo le dauphin, Wirds, Fils de Yakuza, L'art des éléments, Aime moi!,  Actualita et Vidéo

    Merci d'en prendre note, un mail ne coûte que deux secondes de votre vie....

    ------------------------------

    Les images

    Les images qui sont dans la galerie d'image, sont ma propriété. Merci de ne pas les utiliser en disant ensuite qu'ils sont de vous alors que c'est faux.
     

    Les autres images de mon site et qui ne se trouvent pas dans l'une des galeries, viennent d'un peu partout, si les auteurs de ces images veulent que je les retire ou que je mette un lien de redirection vous pouvez me le demander, ce sera fait.

    ------------------------------

    Je poste ici mes écrits et dessins afin de vous faire découvrir mon travail en cours, ou fini, ainsi que ma passion, ce n'est pas pour qu'on me le vole.

    Merci de respecter tout ce qui représente pour moi mes heures, voire des années de travail! Vous n'aimez pas qu'on vous vole votre travail alors respectez aussi  le mien!

    ------------------------------

    Définition du dictionnaire :

    Les droits d’auteur sont l’ensemble des écrits exclusifs dont dispose un auteur sur ses œuvres originales

    Ses droits se divise en deux branches :

    • Le droit moral : la justice reconnait la paternité de l’œuvre à son auteur et assure le respect et l’intégrité de l’œuvre.
    • Les droit Patrimoniaux : Confère à l'auteur le monopole d’exploitation sur l’œuvre.

    En tant que branche du droit, le droit d’auteur est l’un des éléments essentiels de la propriété intellectuelle et de la propriété littéraire et artistique.

    (source : wikipédia)

    ------------------------------

    Ce que dit La Lois

    Article L. 111-1 du Code de la propriété intellectuelle :
    L'auteur d'une œuvre de l'esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous.
    Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial [...].

    Article L. 123-1 du Code de la propriété intellectuelle :
    L'auteur jouit, sa vie durant du droit exclusif d'exploiter son œuvre sous quelque forme que ce soit et d'en tirer un profit pécuniaire. Au décès de l'auteur, ce droit persiste au bénéfice de ses ayants-droits pendant l'année civile en cours et les soixante-dix années qui suivent.

    Ceci ce trouve dans tout support papier tel les livres. Ils sont également valable pour les site ayant un copyright.

    Le code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toutes représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionné par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

    Pour l'intégralité du texte de loi : ==> Cliquez ici <==

    _______________________________________________________

    Copyright

    En France, le copyright n'est qu'un plus étant donner que la lois sur "les droits d'auteurs" existe. Elle n'apporte qu'un supplément administrative à celui qui le dépose. De ce fait, un site même s'il n'a pas de copyright déposé, conserve les droits d'auteurs. Je tiens seulement à le signalez afin que vous sachiez que lorsque vous copiez un texte personnel sans accord, sans citer la source ou sans lien de retour, vous êtes en tord. Ceci est seulement un rappel afin d'éviter toute potentielle copie ou plagia.

    ------------------------------

    Le site Romance possède un copyright. Le copyright est déposé sur les articles signalés comme tel. Chaque article comporte un petit message "Avant de continuer"  à ce sujet afin de vous dire si c'est un article où un dépot de copyright a été fait ou non. Si le fait de copier et autoriser ou non.

    Lisez bien tout!

    Voici ma fiche prouvant que je détiens un copyright

    © CopyrightDepot.com sous le numéro 00050016 - Tout droit réserve à Eroïne devalda -

    CopyrightDepot fait valoir les copyright à vie dans 164 pays!

    ------------------------------

    Pour ceux qui ne savent pas, voici une définition de ce qu'est un copyright :

    Comme le droit d'auteur, le copyright ne protège pas les simples idées. Son champ est généralement plus large que celui du droit d'auteur, car le copyright protège davantage l'investissement que le caractère créatif. Une seconde différence réside dans l'exigence de fixation matérielle des œuvres, sur un dessin, une partition musicale, une vidéo, un fichier informatique, ou tout autre support. Par exemple, les discours et les chorégraphies ne sont pas protégés par le copyright tant qu’ils n’ont pas été transcrits ou enregistrés sur un support. Sous réserve de cette fixation, la protection du copyright s'applique automatiquement aux œuvres publiées comme non publiées. Un enregistrement volontaire des œuvres auprès d’une administration peut être nécessaire pour apporter la preuve de ses droits devant les tribunaux.

    Le droit moral de l'auteur est reconnu par tous les pays de common law qui ont adhéré à la Convention de Berne. Le droit moral comporte :

    • le droit de parternité 
    • le droit au respect de l'œuvre

    Le droit moral est :

    • limité dans le temps.
    • transmissible aux héritiers à la mort de l'auteur
    • susceptible d’aliénation : l’auteur peut y renoncer.

    Les droits patrimoniaux confèrent le droit exclusif d'exercer et d'autoriser des tiers à exercer les actes suivants :

    • la reproduction de l'œuvre,
    • la création d’œuvres dérivées de l'œuvre originale,
    • la distribution de copies de l'œuvre au public (vente, location, prêt, cession), sous quelque forme que ce soit,
    • la représentation publique de l'œuvre, avec quelque procédé que ce soit.

    (source : wikipédia)


    3 commentaires
  • Différentes  façon de publier un livre !

     

    Je vous présente un article qui vous explique les différentes façons de se faire publier mais également ce qui existe dans chaque type de maison d’édition.

    Toutefois, avant de partir à la chasse aux maisons d’édition, il est important de se poser des questions, que je ne m’étais pas posée avant. Cela vous permettra de savoir ce que vous voulez vraiment et aussi de savoir, vers quoi vous orienter.

     

    Quelles questions se poser avant de chercher une maison d’édition !

     

    Il faut déjà savoir que vouloir se faire publier de telle ou telle façon est avant tout un choix. Il n’est en aucun cas obligatoire de devoir synthétiquement passer par une maison d’édition pour se faire lire, surtout avec les possibilités numériques d’aujourd’hui. Il est devenu très facile de tout faire depuis chez soi et d'enfin pouvoir tout gérer sans souci !

    Votre choix doit être mis en évidence par rapport à ce que vous voulez vraiment faire de votre roman, d’où ce questionnement important avant le grand saut.

    -          Pourquoi je veux me faire publier ? (pour de l’argent ?  Pour partager ma passion ?  Pour la gloire ?....)

    -          Qu’est-ce que je veux tirer de cette expérience ?

    -          A qui est-ce que je veux adresser mon ouvrage (seulement ma famille ? la France ? le monde  entier ?)

    -          Suis-je suffisamment mûr pour accepter les critiques de la presse ?

    -           Est-ce que je suis prêt à engager une somme d’argent pour me faire publier ? (toute forme demande de l’investissement)

    -          Est-ce que mon œuvre vaut la peine de prendre tant de temps pour avoir une version en livre ?

    -          Suis-je capable de supporter que quelqu'un d’autre que moi gère mes œuvres?

    -          Est ce que je suis capable de supporter le regard des autres par la suite, ainsi que la pression que cela peut générer ?

    Après s’être posé ces questions, vous pouvez savoir si vous êtes plus à l'aise avec l'auto-édition, une maison d'édition, ou si ni l'un, ni l'autre ne vous tentent vraiment.

     

    Comment fonctionne une maison d'édition?

     

    Sauf pour l'auto-édition qui permet de tout faire soi-même dans la plus grande liberté, les maisons d'édition proposent des contrats !

    Déjà, certains d'entre vous se demandent peut-être pourquoi ils ont eu un refus de telle ou telle maison d'édition. Il faut savoir qu'une maison d'édition ne se base pas seulement votre texte mais sur une multitude de détails qui bien entendu, ne seront jamais signalés sur le papier de refus.

    Vous pouvez être refusé parce que :

    - Vous n'êtes pas passé par un professionnel alors que votre français n'est pas au top niveau (les maisons d'édition, même si elles prétendent repasser par un correcteur, aiment bien que ce travail soit déjà quasiment fait !)

    - Votre texte n'est pas original (il ressemble trop à d'autres textes déjà sur le marché)

    - Votre texte est jugé trop mauvais (peut être évité si vous passez par un professionnel qui vous dira tout de suite les défauts de votre texte)

    - Le thème de votre livre n’est pas adapté à la demande actuelle alors il préfère ne pas prendre le risque (cela vaut pour ceux qui tentent dans une maison d’édition, qui reçoivent un refus, puis quelques mois plus tard sont finalement acceptés)

    - Vous n'êtes pas assez connue : "Publier un ouvrage chez un grand éditeur représente le rêve de tout écrivain.
    Mais s’il est agréable de rêver à une gloire potentielle, la réalité correspond en général à un rejet des ouvrages écrits par des inconnus (99 %), les grands éditeurs évitant tant que faire se peut un risque commercial."


    Si votre texte est validé, il faut savoir que ce sera à durée déterminée ! Vous pouvez avoir des contrats de deux ou trois ans (suivant la maison d'édition) qui mettront à l'épreuve vos textes. Ce qui veut dire que si la maison d'édition juge que votre œuvre ne s’est pas bien vendue, ils arrêteront la vente et stopperont le contrat ! Dans le cas contraire, ils continueront en renouvelant le contrat une nouvelle fois à durée déterminée jusqu'à ce qu'il ne se vende plus comme ils le souhaitent.

    Ce qui veut dire que même une fois accepté, rien n'est encore gagné!

     

     

     

    Les différentes maisons d’édition

     

    Il existe trois différentes formes de maisons d’édition.

    Vous trouvez un peu partout sur le web des articles du genre, mais beaucoup manquent  cruellement d’informations. Pour résumer les autres articles, on peut dire que l’auto-édition c’est pour les désespérés, l’édition à compte d’édition est le top et l’édition à compte d’auteur le diable en personne. Je peux vous affirmer qu’en quelques mois de recherche et de questionnement d’auteur auprès des maisons d’édition, ces stéréotypes sont faux ! Il y a des maisons d’édition à compte d’édition qui arnaquent et des maisons d’édition à compte d’auteur qui font leur travail comme il le faut.

    Sur chaque type de maison d’édition,  je vais vous décrire ce que tout le monde écrit, et par la suite, ce que tout le monde désire cacher ou oublier de vous signaler.  Certaines informations viennent directement des maisons d’édition questionnées, voire d’auteurs rencontrés lors de mes manifestations ou d'aveux sur le net.

     

    Avant de continuer à lire, ce qui suit est un regroupement de tout ce que j'ai vu et entendu de la part de maison d'édition et d'auteur. Si vous êtes vous même auteur et que votre maison d'édition vous convient tant mieux, mais cette article previent juste de ce que peuvent faire certaine maison d'édition et que tous ne sont pas tout doux, tout gentil comme certain le pense, il existe de tout, alors mieux vaut être avertie. Merci de votre compréhension.

     

    Maisons d’édition : Auto-Edition

     

    Ce que l’on retrouve partout : Il s'agit d'une alternative à l'édition classique où des écrivains choisissent d'être leur propre éditeur. Cela suppose de la part de l'écrivain, beaucoup d'implication dans des secteurs inhabituels pour lui. Outre le fait qu'il doit écrire son livre, il doit aussi se charger des corrections, des différentes relectures, du formatage de son document, des formalités légales et suivant le type de diffusion choisi, de l'impression, du stockage, de la vente de son livre et de sa promotion.

    Ce qu’on oublie de vous dire : Ce que l’on oublie de signaler, c’est que certains services de maisons d’auto-édition proposent de tout faire contre monnaie sonnante et trébuchante.

    Dans ce genre d’offre, on peut vous proposer de tout faire, et même de vous inscrire dans le réseau d’un distributeur pour que les librairies (traditionnelles ou de vente en ligne) vous commandent.

    Information importante :ISBN est indispensable si vous voulez commercialiser vos écrits, sans ce numéro il est interdit de vendre un livre. Il faut également savoir qu’il est gratuit, de ce fait, refusez si on vous le fait payer ! N’oubliez pas aussi que si vous voulez vendre, il faut être inscrit à « la bibliothèque nationale de France »(BNF)

     

    Mon avis :Je trouve que l’auto-édition est la façon la plus simple de se faire publier lorsqu’on veut avant tout partager par passion ses œuvres. De plus pour ceux qui veulent partager leurs œuvres avec leur famille, entourage et avoir pour eux seuls le mérite de la réussite, c’est également le meilleur choix, sans compter que tout l’argent de la vente revient à l’auteur (sauf contrat particulier avec la maison d’auto- édition qui propose de mettre d'eux même sur des pateformes)

    De plus  il est devenu simple de se faire publier de cette façon, car le numérique facilite le tout sans pour autant être très cher. De plus, avec Internet et en prenant un peu de son temps, on peut parfois faire beaucoup mieux qu’une maison d’édition en récoltant tout le mérite pour soi !

    Je vous conseille également ce site qui vous propose plein d’informations pour faire pas à pas votre auto-publication sans erreur : http://www.syl.vlana.fr/index.php

     


     

    Maison d’édition à Compte d’Edition

     

    Ce que l’on retrouve partout : Le seul vrai contrat d'édition est le contrat à compte d'éditeur.
    L'auteur n'a bien évidemment rien à payer, l'éditeur prenant à son compte l'ensemble de la démarche éditoriale. C'est-à-dire qu'il fait corriger le texte, le met en page, réalise la couverture et s'occupe de la diffusion. Dans ce contexte, l'éditeur a tout intérêt à ce que le livre se vende le mieux possible ! C'est pourquoi les éditeurs ne prennent pas de risque : ils publient ce qu'ils sont certains de vendre le mieux... D’où la réelle difficulté à être publié !

    Ce qu’on oublie de vous dire : Ce que l’on oublie de vous signaler, c’est qu’une maison d’édition, pour prétendre être à compte d’édition, prend à ses frais le correcteur, le graphiste, ainsi que la mise en page. De ce fait, si elle vous demande une somme d’argent pour une certaine quantité de livres, elle a le droit de se faire appeler « maison d’édition à compte d’édition ». Les sommes demandées par ces dernières peuvent aller de 500 euros  à 3 000 euros,  voire plus ou parfois encore vous font payer des petits supléments tel qu'une couverture avec un grasphime et si vous refuser, vous aurez juste une page blanche avec votre titre. Je signale aussi que vous devez également vous payer un correcteur ; le plus souvent, les refus sont expliqués par le simple fait que vous n'êtes pas passé par un correcteur avant, quelle que soit la taille de la maison d'édition. Dans tous les cas, vous avez de nombreux frais à votre charge sans même vous en rendre compte!

    Ce qu’il faut également savoir, c’est qu’ils vous font un contrat à durée déterminée, généralement de deux ans,  pour une sorte de période d’essai. S’ils estiment que votre ouvrage ne leur rapporte pas assez d’argent, ils arrêteront de le produire sans discussions !

    Il ne faut pas oublier que le pourcentage gagné sur la vente de votre livre est très maigre. La maison d’édition gagnera environ 25% à 35% du prix du livre et vous, 15% seulement  si vous êtes chanceux, sinon ça peut descendre jusqu’à 5%. Tout le reste de l’argent revient de droit à la maison d’édition sous le prétexte qu’ils engagent plus de frais que vous.

    J’ai également entendu de la part de certains auteurs que des maisons d’édition à compte d’édition ne les payent pas, alors qu’en dédicace, ils auraient facilement vendu, à eux seuls, plus d’une centaine de livres.  Malheureusement, ils n’auraient aucun moyen de porter plainte à cause de la complexité du contrat ainsi que des tournures de phrases. Donc, même s’ils sont peu nombreux, méfiance….

     

    Mon avis :Il est évident que si on veut une garantie au niveau de la mise en librairie de son ouvrage, c’est la bonne solution pour le simple fait que les maisons d’édition à compte d’édition gagnent leurs argents sur la vente de vos livres. Toutefois, il ne faut pas oublier que ces gens pensent plus à l’argent qu’ils vont se faire sur votre dos qu’à vous-même, et s’ils estiment que vous ne leur rapportez rien, soit ils vous refusent d’emblée lors de la validation de votre manuscrit, soit ils vous jettent après essai, sans oublier ce que les trois auteurs m’ont signalé dans le dernier point ci-dessus, mais après qui ne tente rien n'a rien.

    Exemple de maison d'édition à compte d'édition : Edition Editis, Edition France loisir, Edition bscpublishing

    Maison d’édition à Compte d’Auteur

     

    Ce que l’on retrouve partout : l'éditeur n'en est alors pas un, mais c’est plutôt un prestataire de services puisqu'il fait payer à l'auteur un certain nombre de choses.
    Attention, les pièges sont nombreux et les arnaques fleurissent !
    Un prestataire de services doit être clair, surtout sur ce qu'il propose. Par contre, puisque l'éditeur est payé par l'auteur, il est évident qu'il n'a aucun intérêt à payer un diffuseur pour mettre les livres en rayon. Dans le cadre des comptes d'auteur, c'est bel et bien l'auteur qui doit faire le travail !
    Et pourquoi pas ? De nombreux auteurs vendent uniquement dans les salons. Le tout est de le savoir et d'être clair sur ce que l'on attend du prestataire et sur ce qu'il propose !

     

    Ce qu’on oublie de vous dire : Ce qu’on oublie de dire, c’est qu’on généralise trop ce genre de maison d’édition et que l’on met  tout le monde dans le même sac comme c’est souvent le cas dans un grand nombre de situations. Malheureusement, comme ils gagnent de l’argent principalement grâce à vous, vous n’avez aucune réelle  garantie d’être dans une librairie pour la simple raison qu’il leur suffit de vous demander de l’argent pour en avoir, donc qu’il y ait de la vente ou pas, ils s’en fichent. De plus, ce genre de maison d’édition prétend offrir plus de chance aux jeunes auteurs, c'est vrai dans le sens ou il accepte facilement tout le monde.

    Personnellement, je définirai qu’il existe deux types de maison d’édition à compte d'auteur ; ceux qui profitent totalement de ce titre pour arnaquer les gens et ceux qui font plus ou moins leur travail comme il se doit.

    Type Un :Ce sont des maisons d’édition qui vous arnaquent sans scrupule. Elles se font passer pour des maisons d’édition qui publieront votre ouvrage alors qu’en réalité, rien ne sera fait. Malgré un contrat, il n’y aura aucune correction de faite, un graphisme médiocre et vous n’aurez chez vous que les quelques exemplaires que vous aurez vous-même payés. Vous ne serez dans aucune librairie, que ce soit en magasin ou en ligne sur Internet, et personne n’aura la possibilité de commander vu que le titre « maison d’édition » ne sera qu’une façade. De plus, vous ne gagnerez rien sur les soi-disant ventes étant donné qu’il n’y en aura pas et ils trouveront une excuse bidon à vous faire avaler jusqu’à ce que vous vous rendiez compte que vous vous êtes fait arnaquer.

    Il est facile de reconnaître ce genre de maison, car ils sont souvent très petits et pas connus du tout.

     

    Type Deux :Ce sont des maisons d’édition à compte d’édition qui l’ont fait par choix. Ils vous font payer un correcteur, le graphiste ainsi que les épures ; malgré ça, vous serez dans quelques librairies en ligne, magasins, et on peut vous commander facilement.

    Pour savoir si vous avez affaire à ce genre de maison d’édition, vous devez effectuer quelques vérifications obligatoires afin d’être sûr que ce n’est pas une maison du type Un et que vous ne vous faites pas arnaquez:

    - Regardez si sur leur site figure une page « presse » (la plupart du temps, c’est souvent le résultat des auteurs, vu que la maison d’édition n’exploite pas à fond leurs réseaux de communication).

    - Prenez l’un des titres puis allez sur google pour voir ce que donnent  les recherches.  S’il vous envoie sur des sites du type Amazon ou Fnac, c’est qu’ils sont réellement en vente en ligne et dans les magasins.

    -  Vérifiez s’ils ont un distributeur signalé. Les librairies commandent via distributeur ; avoir un distributeur signifie souvent être un minimum sérieux. Donc si vous voulez, testez l’un de leurs titres pour voir si on peut les commander en librairie.

    S’ils ont tous les points ci-dessus et seulement tous les points, vous pouvez tenter votre chance avec ce type de maison d’édition (cela revient au même que de se faire auto-publier parfois). Toutefois penser à vérifier par derrière ce qu’ils font (surtout au niveau de leur correcteur ou de leur plage de diffusion) et n’ayez pas peur d’un peu les secouer pour que le travail soit fait, car ils ont tendance à bâcler !

     

    Mon avis :De toutes les manières de se faire publier, c’est celle qui présente le plus de défauts, suite à la mauvaise publicité qu’on lui fait et à la non-garantie de se retrouver dans une librairie (faut le dire c'est rare aussi de se trouver en librairi avec ce type de maison d'édition). Toutefois, comme pour les maisons d’édition à compte d’édition, ils ne pensent qu’à se faire de l’argent sur votre dos, mais d’une autre manière. Même si votre ouvrage ne se vend pas, vous leur avez au moins payé des frais qu’ils n’ont pas eu à payer, de ce fait votre ouvrage présente moins de risques d’être arrêté trop tôt s’il y a faible vente (à condition d’être dans le type deux). Toutefois si vous voulez vraiment tentez avec eux, c'est seulement pour la jouer cool, découvrir ce qu'on ne connait pas avec l'auto-édition et ce faire un carnet d'adresse. Sinon préfèrez l'auto-édition, vous aurez moins de surprise et puis certaine maison d'auto-édition peuvent parfois vous proposez autant qu'une maison d'édition à compte d'auteur...

    Exemple de maison d'édition à compte d'auteur : Je livre mon histoire, Edition Bénévent, Edition Baudelaire, Publibook

     

    Conclusion

    Pour ma part, je ne souhaite plus me faire publier par une maison d’édition. Je me ferai publier par Auto-édition. J'ai travaillé avec une maison d'édition, j'ai discuté avec beaucoup d'autres de toutes catégories (grande, moyenne, petite) et de mon point de vue, l'auto-édition est la meilleure façon si on veut être tranquille, sans avoir de compte à rendre à qui que ce soit, d'avancer à son propre rythme et surtout de le faire par passion. En ce qui me concerne, ce que je n'ai pas aimé, c'est que je me sentais obligée de tout le temps vérifier ce que la maison d'édition faisait, et je sais que ce n’est pas fait pour moi, je n’arrive pas à faire facilement confiance aux gens, surtout qu’on ne peut pas les mettre vraiment à l’épreuve pour voir si ça colle avec vous ou pas. C'est trop de stress inutile. C'est pas faute de ne pas avoir essaye, mais j'arrive réellement pas à avoir confiance à des gens qui ne pense qu'au fric alors que je fais ça par pure passion, et avant tout, pour moi-même. J'aime être entouré de gens passionnés, et c'est comme ça. Je préfère que ça reste seulement et uniquement de la passion.  Je préfère courir la toile pour avoir en retour, un petit quelque chose (ex : com d'avis, vente de livre, etc...). je trouve ça plus gratifiant qu'un "oui" d'une maison d'édition, car, pour moi, lorsqu'on écrit, c'est pour être lu et c'est tout!

     

    Donc par choix, je ne me ferai plus qu'auto éditer lorsque j'en aurait les moyen afin de partager mes écrits avec ceux qui le désire en version papier.

     

    Merci à vous d'avoir lu cette article en espèrant que cela profitera à beaucoup, car j'ai fait d'énorme recherche pour le faire afin de ne pas écrire n'importe quoi et rester dans le vrai.


    9 commentaires
  • Sondage

     

    Retrouvez ici tous les anciens sondages que j'ai fait sur le site.

    J'espère que vous participerez à celui qui est actuellement sur la page d'accueil du site, ce sera un vote en plus ^^

    _______________________________________________

    Sondage du 04/11/2008 au 02 / 06 / 2009

    Pour le choix de ce que vous aimez le plus sur le site.

    Total de vote : 38

    _______________________________________________

    Sondage du  18 /11/2009 au 28/02/2010

    Pour le choix du futur roman après "fils de yakuza"

    Total de vote : 20

    _______________________________________________


    Sondage du 03 / 06 / 2009 au 03/07/2010

    Pour le choix de ce que vous aimez le plus sur le site.

    Total de vote : 73

     
    _______________________________________________
     
    Sondage du 01/01/2011  au 18/06/2011
     
    Pour le choix du futur roman après "Aime moi!"
     
    Total de vote : 17
     
     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique